Fr De En

Historique

L'Histoire de l'European Masters

L'Open de Suisse a derrière lui un long passé, puisqu'il a eu lieu pour la première fois en 1923. Il n'existait alors en Suisse que onze parcours de golf. C'est le plus ancien d'entre eux, celui d'Engadine-Samedan, créé en 1898, qui organise les premières éditions de l'épreuve. Jusqu'en 1938, l'Open se déroule tantôt en Engadine, tantôt à Lucerne, ainsi qu'à Lausanne et Zürich Zumikon. En 1939, pour la première fois, l'Open de Suisse est joué sur 72 trous à Crans-sur-Sierre. Son vainqueur en est le professionnel français Fifi Cavalo.

Puis, la longue nuit de la guerre survient et l'Open ne se réveille qu'en 1948. Depuis cette date, Crans-sur-Sierre est le site permanent d'une épreuve appelée à devenir l'European Masters en 1983. L'Italien Ugo Grappasonni, qui va encore s'imposer en 1952, remporte ce premier Open de l'après-guerre. Avec les succès de l'inoubliable Aldo Casera (1950), d'Alfonso Angelini (1957 et 1966) et de Roberto Bernardini (1968 et 1969), les professionnels italiens ont marqué l'histoire de l'Open de Suisse jusqu'à la fin des années soixante. Ils rentrent ensuite dans le rang jusqu'à l'avènement de Costantino Rocca (1997).

Si son palmarès est composé de noms prestigieux tels que ceux, par exemple, de Dai Rees, Harold Henning ou Graham Marsh, l'Open de Suisse connaît néanmoins, entre le milieu des années soixante et la fin de la décennie suivante, une période difficile, souffrant alors de la concurrence d'un tournoi se déroulant se simultanément en Angleterre. Crise de participation et de finances obligent, on parle, en 1978, plus de réorganisation et de sponsors que du succès du jeune prodige Seve Ballesteros, qui passe (presque) au second plan.

Mais les temps changent vite. Et en 1979 déjà, dix-huit sponsors se partagent les trous, le budget du tournoi dépasse les 400'000 francs et des pros étrangers de renom participent à la compétition. Depuis lors, l'Open de Suisse n'a cessé de se développer pour s'élever désormais au rang d'un des tournois les plus connus et les plus prestigieux d'Europe. A quels facteurs attribuer ce succès? A la beauté du cadre, à l'accueil chaleureux de la population et à l'ambiance unique que peut offrir une grande station de villégiature à la montagne.

Mais ce succès est évidemment aussi dû en grande partie au soutien et à la fidélité des partenaires du tournoi, à commencer par Omega, sponsor en titre depuis 2001. Credit Suisse, Ebel, Volvo, Canon (sponsor principal de 1991 à 2000), Swiss(air), Swisscom, Moët et d'autres ont également contribué au fantastique développement de l'Open. A cela s'ajoutent, pour l'organisation, la présence d'une équipe locale soudée et efficace, dirigée depuis de nombreuses années par Gaston Barras, et le soutien du Golf-Club Crans-sur-Sierre. L'ancien Open de Suisse, aujourd'hui European Masters, constitue désormais une opération sportive, commerciale et touristique de grande envergure dont le budget dépasse dix millions de francs suisses.

Depuis la fin des années septante, la liste des vainqueurs est riche de plusieurs lauréats de tournois du Grand Chelem comme les Espagnols Severiano Ballesteros (1977, 1978 et 1989) et José Maria Olazabal (1986), l'Américain Craig Stadler (1985), le professionnel du Zimbabwe Nick Priee (1980) ou les Britanniques Nick Faldo (1983) et Ian Woosnam (1982).

Sponsor titre

Sponsors principaux