04.09.2016

Une belle relation de confiance


Raynald Aeschlimann, President d'OMEGA

OMEGA a prolongé son contrat avec l‘Open de Suisse avant le début du tournoi 2016. La réussite de cette 70e édition a conforté la marque horlogère dans son choix de s’être engagée jusqu’en 2022.

A l’heure du bilan, Raynald Aeschlimann, président d'OMEGA, avait le sourire. Et pour cause. L’OMEGA European Masters 2016 a été un nouveau succès. Premier motif de satisfaction: 50'700 spectateurs se sont déplacés le long du Severiano Ballesteros pour suivre les quatre journées de compétition. Un tracé d’une qualité exceptionnelle, loué par tous les joueurs. «Il n’a jamais été aussi bon que cette année. Cela vient du fait que nous nous sommes donnés les moyens. Nous avons investi dans la rénovation de ce parcours, afin de répondre aux exigences de plus en plus importantes de la PGA», relève le président d’OMEGA, qui tient à souligner la qualité du management des organisateurs de la compétition. «Une belle relation de confiance s’est installée entre nous, comme dans les grands et bons partenariats. Nous discutons beaucoup pour faire avancer les choses. Ce qui est bon pour le tournoi est bon pour OMEGA, et inversement.»

La date de l’OMEGA European Masters n’est pas encore connue, est-ce un problème pour la marque horlogère? «Nous aimons bien prévoir les choses à l’avance. Elle sera communiquée très bientôt. Mais pour nous, une date ou une autre ne va pas du tout modifier la stratégie d’OMEGA vis à vis du golf. Alors, nous pouvons encore patienter un peu», poursuit Raynald Aeschlimann. Quant à la qualité du plateau de joueurs présenté à Crans-Montana le président d’OMEGA ne la juge pas qu’au ranking mondial: «J’aime les golfeurs qui procurent des émotions, des gars charismatiques. J’aime aussi les exploits du style hole-in-one. Le quatrième et dernier tour de Lee Westwood (-7) m’a donc bien plu.»

Sponsor titre

Sponsors principaux