26 au 29 août 2021
oemOmega European Masters
Suivez nous sur  facebooktwitterinstagram
menu

27.08.2019

Lee Westwood, 20 après


Souvenirs souvenirs… C’était il y a 20 ans. En rendant une superbe carte de 65 lors du dernier tour, Lee Westwood parvenait à garder Thomas Björn à distance et remportait l’Omega European Masters 1999. «Ah, 20 ans déjà! Cette victoire reste pourtant l’un de mes meilleurs souvenirs.» Et des succès, l’Anglais en a connu beaucoup d’autres. Fort de ses 43 victoires chez les professionnels, il est l’un des rares joueurs du circuit à s’être imposé sur les cinq continents. A 46 ans, il a également participé à 10 Ryder Cup. Mais l’homme aux 37 millions d’euros de gain sur l’European Tour a surtout écrit sa légende en octobre 2010, lorsqu’il a atteint le sommet de la hiérarchie mondiale, mettant ainsi fin au règne d’un certain de Tiger Woods.    

Vingt ans après son triomphe sur le Severiano Bellesteros, Lee Westwood sera à nouveau de la partie pour cette édition 2019. «J’ai bien joué il y a un mois à l’Open Championship avec une 4e place. Je me sens bien», souligne l’Anglais. Ce serait un sacré clin d’œil à l’histoire s’il parvenait à inscrire à nouveau son nom au palmarès de l’Omega European Masters. «En tous cas, c’est toujours un plaisir de revenir à Crans-Montana. Il n’y a qu’à regarder autour de soi pour constater que cet endroit est incroyable: les paysages, le parcours, mais également le village.» Au fil des années, Westwood a d’ailleurs tissé des liens particuliers avec le Haut-Plateau: «J’y viens également en hiver. C’est un endroit fabuleux pour skier. J’adore le ski.»  

Père de deux enfants, l’ancien n°1 mondial est un passionné de cinéma, de snooker, de voitures et de football. Il est fan des clubs de Nottingham Forest (2ème division anglaise) et de Queen of the South (2ème division écossaise). Il parraine également le club semi-professionnel de sa ville natale, le Worksop Town FC.

Sponsor titre

Sponsors principaux