Edition 2020 annulée;
dates 2021 à confirmer
oemOmega European Masters
Suivez nous sur  facebooktwitterinstagram
menu

06.09.2018

Lee Westwood, 19 ans après


D’édition en édition, Lee Westwood est l'une des attractions de l'Omega European Masters. Cette année aussi, il n'a pas manqué l'occasion de se rendre en Valais.

De nombreux fans présents sur le Haut-Plateau (les plus âgés du moins) se souviennent comme si c’était hier de la victoire de Lee Westwood en 1999. Sur le parcours Severiano Ballesteros (par 71), l’Anglais avait réussi un brillant dernier tour en 65 coups. Cela lui avait permis de garder le Danois Thomas Björn à bonne distance, à deux coups et de gagner l'Omega European Masters. Un triomphe inoubliable. Cette année, Björn est capitaine de l'équipe européenne de Ryder Cup, Westwood est l'un de ses vice-capitaines.

L'Anglais, né en 1973, est l'invité permanent et le chouchou du public du tournoi. A 45 ans, il possède également ses chances de jouer la victoire. Cette semaine, il l'a prouvé dès le premier tour. Malgré des hauts et des bas, il a pu rendre une carte de 68. Sur les fairways et les greens, son niveau de jeu est tel qu'il ne serait pas surprenant de le voir empocher un nouveau chèque de gagnant dimanche.

Lee Westwood est l'un des meilleurs professionnels de golf au monde depuis plus de 20 ans. Un seul accroc à son palmarès: pendant toutes ces années, il n'a jamais pu remporter un tournoi majeur (US Masters, US Open, British Open, US PGA Championship). Il a intégré 18 fois le top 10 d’un tournoi du Grand Chelem. Il s'est classé deuxième à trois reprises, la dernière fois à l’US Masters 2016, remporté par son compatriote Danny Willett.

Sponsor titre

Sponsors principaux