26 au 29 août 2021
oemOmega European Masters
Suivez nous sur  facebooktwitterinstagram
menu

24.07.2015

La Suisse aimerait bien avoir un Wiesberger


Bernd Wiesberger n'a pas encore 30 ans, mais il appartient déjà depuis longtemps à l’élite du golf mondial. A l’occasion du premier tour de l’Omega European Masters de jeudi, l’Autrichien a réalisé un bon départ en rendant une carte de 67. Alors qu’il n’a pas 10 ans de professionnalisme derrière lui, il a déjà signé trois victoires sur l’European Tour: le Ballantine's Championship et le Lyoness Open en 2012, ainsi que l’Open de France, le 5 juillet dernier.

En tant que No 24 mondial, le Viennois joue tous les tournois du très lucratif World-Golf-Championship-Serie, ainsi naturellement que les quatre tournois majeurs. La semaine dernière, il était donc au British Open à St Andrews. Résultat: un 58e rang.

Un Top 25 mondial! La Suisse rêve d’avoir un tel joueur depuis toujours. Mais il n’est pas encore né. En Autriche, pays avec lequel nous entretenons une saine rivalité sportive, un golfeur comme Wiesberger n'est ni le fruit du hasard ni un phénomène éphémère. Le pionnier, le joueur avec qui le miracle autrichien a débuté se nomme Markus Brier. Le Viennois est aujourd’hui âgé de 46 ans. Il s’était imposé deux fois sur l’European Tour en 2006 et 2007. Il s’est également qualifié à plusieurs reprises pour les tournois majeurs. Dans son sillage, Brend Wiesberger, Florian Praegant, Hanspeter Bacher ou encore Martin Wiegele avant sa blessure ont intégré l’European Tour. En revanche, depuis 2004 la Suisse n’a plus un joueur qui a régulièrement décroché sa carte su le circuit européen.

Sponsor titre

Sponsors principaux