Edition 2020 annulée;
dates 2021 à confirmer
oemOmega European Masters
Suivez nous sur  facebooktwitterinstagram
menu

07.09.2017

L'Omega European Masters est comme un grande famille


Depuis plusieurs années, le «Schweizer Illustrierte» et son pendant suisse romand «L’Illustré» éditent deux fois par an un magazine spécial consacré au golf. En tant que partenaire presse écrite de l’Omega European Masters, le SI sort sa deuxième édition spéciale directement à la fin du tournoi.

D’un côté, cela signifie que nous devons énormément travailler pendant la manifestation. Nous produisons environ 50 pages de textes et d’images. Nos journalistes, nos photographes et notre équipe graphique doivent être très réactifs. Mais d’un autre côté, je ne perds jamais de vue que ça reste une des plus belles semaines de travail de l’année. Même si nous ne pouvons pas apprécier l’Omega European Masters en étant aussi détendus que nous le souhaiterions, il flotte tout de même un air de «vacances» sur le Haut-Plateau. Je me réjouis chaque année de ce rendez-vous. Durant cette semaine nous privilégions toujours l’Omega European Masters, peu importe les autres manifestations qui se déroulent en parallèle.

Nous n’effectuons pas souvent le trajet de la Suisse allemande en Valais. C’est pour cela que j’apprécie d’autant plus les paysages et la nature que je trouve à Crans-Montana. Mais ce n’est pas seulement pour le panorama et la beauté du parcours que j’entoure en rouge sur mon agenda la date de l’Omega European Masters. C’est surtout parce qu’au fil des années, c’est devenu un rendez-vous incontournable, presque une réunion de famille. A chaque fois on se réjouit de voir des visages familiers: Yves Mittaz et son équipe, Gabby et Hugo Steinegger ainsi qu’Antoinette au centre média, le directeur du golf Pascal Schmalen ou encore les représentants des sponsors.

L’Omega European Masters n’est plus seulement un événement sportif, c'est la fête de toute une région. Les soirées dans les pubs de la station sont une chose à ne pas manquer. Lorsque les caddies se retrouvent après le travail pour boire une bière, l’ambiance monte encore d’un ton.

Avant le tournoi, j’ai effectué les 9 heures de route qui séparent Saint-Gall de Crans-Montana pour la conférence de presse de l’Omega European Masters. Une folie? Non, pas vraiment!. Cela montre tout simplement l’amour fou que je porte à ce tournoi.

Sponsor titre

Sponsors principaux