Edition 2020 annulée;
dates 2021 à confirmer
oemOmega European Masters
Suivez nous sur  facebooktwitterinstagram
menu

30.08.2019

L'incroyable finish de McIlroy


Rory McIlroy ravit les organisateurs de l'Omega European Masters. Le joueur vedette tient son rang et n’est qu’à un coup des leaders.

Le sommet du classement est tenu par l'outsider malaisien Gavin Green (-11). Donc, les chances de Rory McIlroy (-10) de remporter le tournoi valaisan pour la première fois sont intactes. D’autant plus que le jeu du Nord-Irlandais est monté en puissance. Il a réalisé un véritable feu d’artifice sur les derniers trous du deuxième tour, avec trois birdies et un eagle, réduisant l'écart de six coups en quatre trous.

Tommy Fleetwood, une des autres têtes d’affiche, a lui aussi brillé lors des deux premiers tours de compétition. Sa régularité lui vaut de partager cette deuxième place (-10). Quant à Sergio Garcia (-6), il peut encore se battre pour la victoire.

La performance des trois stars, ainsi que celle du chouchou Miguel Angel Jimenez (-7), devraient inciter encore un peu plus les spectateurs à se déplacer samedi et dimanche sur le Haut-Plateau. Il n’est donc pas illusoire de penser que le record de spectateurs (55’000 en 2015) va être largement battu. Après deux jours, 26'600 personnes ont déjà fréquenté le parcours Severiano Ballesteros.

Au chapitre des contre-performances, le vainqueur de l'an dernier, Matthew Fitzpatrick, s'est certes qualifié pour les rondes finales, mais avec neuf coups de retard l’Anglais n’a plus vraiment de chances de triompher à l’Omega European Masters pour la troisième fois d'affilée.

Côté Suisse, aucun des quatre pros engagés n’a réussi à passer le cut. A sa 12e participation, Raphaël de Sousa (+1) a raté une belle occasion de voir le samedi pour la première fois. Il a tout gâché en un trou, le 17, en prenant un gros risque après avoir raté son coup de départ. Résultat: un triple bogey. Et comme il a manqué le cut pour deux coups… 

 

Sponsor titre

Sponsors principaux