25 au 28 août 2022
oemOmega European Masters
Suivez nous sur  facebooktwitterinstagram
menu

29.08.2021

Bilan du tournoi – Yves Mittaz: «Nous restons des privilégiés»


Yves Mittaz, Directeur du tournoi

Bilan du tournoi

Yves Mittaz: «Nous restons des privilégiés»

L’édition 2021 de l’Omega European Masters a été de loin la plus difficile à organiser. D’une part parce que la Confédération n’a donné son feu vert pour les grandes manifestations que fin mai, et d’autre part parce qu’il a fallu mettre en place un plan Covid totalement inédit. «Avant le tournoi, les ordres et les contre-ordres se sont multipliés, rendant la situation très compliquée à gérer. Notre équipe a fait face et nous avons été récompensés avec la fabuleuse semaine que nous venons de passer», commente Yves Mittaz, directeur de l’Omega European Masters.

Malgré des conditions particulières, cette 74e édition a été une réussite. Les spectateurs ont répondu présents, et surtout, ils ont tous fait part de leur plaisir de pouvoir se retrouver sur le parcours Severiano Ballesteros. Le beau temps a également aidé à la réussite de cette fête. «Nous avons réalisé une très belle prévente. Le public suisse est resté fidèle. En revanche, nous avons perdu les gens en provenance de l’étranger qui ne se sont pas déplacés. Les Anglais ont été empêché par le Covid et le Brexit. Ils ne sont tout simplement pas venu. Dans l’ensemble, en comparaison avec une année normale, nous n’allons perdre que 10 à 15% en termes d’affluence. C’est totalement inespéré», poursuit le directeur de l’Omega Euopean Masters.

La gestion du plan Covid s’est passée à la perfection. Mais elle a un coût: près de 400'000 francs pour boucler le parcours entre 5 h 30 du matin et 21 heures, ainsi que pour les 500 tests effectués depuis le début de la semaine. La Confédération va prendre en charge une partie de ces frais supplémentaires dans le cadre de son aide aux manifestations sportives.

Dans ce contexte, la situation financière de l’Omega European Masters reste tout de même très bonne. «Nous avons la chance d’avoir des partenaires qui nous sont fidèles et qui se sont déjà engagés à nos côtés sur le long termes. Nous sommes des privilégiés par rapport à certaines autres organisations sportives qui vont avoir des problèmes à la sortie de cette crise sanitaire», conclut Yves Mittaz. Sur le Haut-Plateau, les travaux de réfection du parcours Severiano Ballesteros vont ainsi pouvoir se poursuivre. En automne, les greens des trous No 1, 4 et 5 seront refaits. Car pour un tournoi de la qualité de l’Omega European Masters, les infrastructures sont l’un des points essentiels à soigner année après année.

Sponsor titre

Sponsors principaux