25 au 28 août 2022
oemOmega European Masters
Suivez nous sur  facebooktwitterinstagram
menu

29.08.2021

Avec Rasmus Højgaard, c’est la jeunesse qui a pris le pouvoir

Avec Rasmus Højgaard, c’est la jeunesse qui a pris le pouvoir

Au bout du suspense et des quatre tours de compétition, c’est Rasmus Hojgaard qui a remporté l’Omega European Masters 2021. Le professionnel danois n'est pas encore une star. Mais de nombreux experts dans le domaine du golf ne doutent pas que le jeune homme de 20 ans le deviendra.

A Crans-Montana, dimanche avant le tour final, les chances de Hojgaard de gagner pour la troisième fois sur l’European Tour étaient minces. Mais le Scandinave n'a pas fait d'erreur. Et avec cinq birdies et un eagle, il a dépassé tous ceux qui le précédaient, y compris l'expérimenté et renommé Autrichien Bernd Wiesberger, vainqueur de huit tournois depuis 2012.

Le jeune Rasmus Hojgaard, en devenir, doit encore se faire un nom et un palmarès. Sa carrière au haut niveau vient de débuter, puisqu’il est passé pro en 2019. Avant de manquer presque complètement la saison 2020 en raison de la pandémie, le Danois a joué en tant que «rookie» sur le Challenge Tour, le deuxième circuit du golf professionnel européen. Ainsi, il s'est présenté au Swiss Challenge au Golf Sempachersee en compagnie de son jumeau Nicolai, son portrait craché. Un frère lui aussi très talentueux.

La même saison, il a fait ses débuts en première division et s’est imposé à l'Open de Maurice. Il y a un an, il a remporté le championnat britannique, beaucoup plus prestigieux, au Belfry, près de Birmingham. En peu de temps, il s'est donc installé sur l’European Tour avec de nombreux autres excellents classements. Deux semaines avant son départ à l’Omega European Tour, il avait par exemple terminé troisième du Cazoo Classic dans le Ash anglais.

Rasmus Hojgaard a gagné à Crans-Montana avec un score final de 267 (-13). Il a devancé d’un petit coup l’Autrichien Bernd Wiesberger, qui a tout perdu sur le dernier trou avec un double bogey. Henrik Stenson, auteur d’une belle remontée dimanche (-7) a complété le podium.

Du côté des Suisses, il est important de conserver en mémoire que deux d’entre eux ont passé le cut, ce qui n’était plus arrivé sur le Haut-Plateau depuis huit ans. Mais la belle histoire s’est arrêtée vendredi soir. Tant Raphaël de Souza que Ronan Kleu n’ont absolument pas confirmé durant le week-end. Ils ont les deux joué en 74 et 75 lors des deux derniers tours pour finalement se classer 70e et 71e.

Sponsor titre

Sponsors principaux