04.09.2016

Alex Noren gagne en play-off


Alex Noren, vainqueur de l'OMEGA European Masters 2016

Après 2009, le Suédois s’impose pour la deuxième fois à Crans-Montana. Mais il a été poussé dans ses derniers retranchements par Scott Hend.

Cette tradition qui veut que l’OMEGA European Masters se termine en apothéose par un play-off n’est pas annuelle, mais elle revient tout de même assez fréquemment. Pour cette édition 2016, Alex Noren et Scott Hend se sont retrouvés à égalité à -17 au terme des 72 trous. Le Suédois pensait pourtant avoir la victoire en poche, mais il a mal négocié sa fin de parcours, avec entre autre un bogey concédé au 17. Pas du tout abattu par cette baisse de régime, Alex Noren n’a eu besoin que d’un trou pour corriger ses errements préalables et porter à deux le nombre de ses victoires à Crans-Montana, après celle de 2009. «C’est évidemment mon tournoi préféré. Ce succès arrive au cours d’une année que je qualifierais de studieuse. Je me suis beaucoup entraîné», a commenté Alex Noren au terme de sa folle journée.

Le Scandinave compte désormais six victoires sur l’European Tour et un compte en banque mieux garni de pratiquement 500'000 francs suisses. Pour la 17e et dernière fois, c’est Jean-François Emery (photo) qui a procédé à la remise du chèque. Le responsable de la succursale du Credit Suisse de Crans-Montana va prendre une retraite bien méritée.

A noter que ce succès va faire entrer Noren dans le top 30 du classement mondial. Derrière Noren-Hend, le duo inséparable ou presque, Andrew «The Beef» Johnston complète le podium. Le sympathique Anglais à la barbe fleurie a terminé à -14, à deux coups devant Lee Westwood qui s’est fait l’auteur d’une solide remontée lors de la quatrième ronde.

Quant à Mathias Eggenberger, dernier suisse engagé sur le Haut-Plateau, il a réussi sa sortie. L’amateur Saint-Gallois a rendu une carte de 67 qui l’a fait remonter à la 61e place. On ne devrait pas avoir fini d’entendre parler de ce joueur de 24 ans, rempli de talent.

Sponsor titre

Sponsors principaux